Racleurs en V

 

Maison Bleue propose des modules de raclage en V en béton armé permettant la séparation les déjections solides et liquides dès leur formation sous les animaux. 

VOIR DES USAGES POSSIBLES :

élevage porcin élevage bovin élevage divers

Les élevages porcins génèrent quotidiennement de grandes quantités de déjections animales. Ces déjections sont la plupart du temps sous forme d’un lisier avec toutes ses contraintes (épandage, dégagement d’ammoniac…).

Le procédé de raclage en V Maison Bleue permet d'en séparer la phase solide et liquide. La qualité de l'air dans les bâtiments d'élevage est améliorée grâce à une réduction significative de la formation d'ammoniac.

LE PROCÉDÉ  DE RACLAGE EN V créÉ par MAISON BLEUE

Le procédé de raclage en V est une innovation de Maison Bleue qui a vu le jour en 2009. Depuis cette date, plusieurs dizaines d'élevage porcins ont été équipés de ce système.

Le racleur en V Maison Bleue sépare la phase solide et liquide des déjections évitant ainsi la formation d’un lisier. La partie solide (30% de matière sèche) peut être ainsi compostée avec un ajout de 3 à 4 % de paille (structurant). Les liquides sont épandus traditionnellement.

Les modules béton préfabriqués monoblocs sont conçus de façon à permettre l’égouttage des liquides vers une fente centrale (captage des urines) facilité par leur forme en V. La partie solide est ensuite, acheminée par un racleur tout inox (Prolap) *à l’extrémité du bâtiment (la fréquence de raclage varie de 6 à 12 passages par jour, selon l’âge des animaux). Ce système automatisé diminue considérablement la charge de travail de l’éleveur.

C’est le seul système de racleur dans les élevages porcins qui sépare les déjections solides et liquides dès leur formation sous les animaux. Cette collecte immédiate évite un contact entre ces deux types de déjection et diminue dès lors, de plus de moitié, les émissions d’ammoniac dans les élevages !

Ce procédé a été salué par les professionnels de l’élevage porcin. Il a obtenu le prix Innovspace en  2009 et fait l’objet de nombreux articles dans la presse spécialisée.

DES TESTS PERFORMANTS  POUR L'ENVIRONNEMENT ET LE BIEN-ETRE DE CHACUN

Ce séparateur de phase, selon les essais de la station de Guernevez publiés par Mme LANDRAIN, permet d’obtenir :

  • le respect de l’environnement  : le solide obtenu est composé de 30 % de matières sèches et d’un liquide chargé au plus de 3 % de matières organiques diminue les surfaces d’épandage de 50 % à 90 %.
  • Une amélioration de l’ambiance de l’élevage  : nette baisse des émissions gazeuses (baisse de 54 % des quantités d’ammoniac et de 49 % des émissions de protoxyde d’azote produites). Les animaux ont moins de problèmes pulmonaires et leur état parasitaire est bon. Les conditions de travail des salariés sont meilleures.
  • Une meilleure croissance des porcs à l’engraissement  : accroissement de 8,5 du GMQ moyen et diminution de 8 % de l’indice de consommation quotidien des porcs.
  • Un compost commercialisable  : un mélange de 3 à 4 % d’un structurant avec la partie solide rend le compostage possible avec l’obtention d’un produit normé et commercialisable en amendement ou engrais organique.

 * Voir les détails techniques du racleur inox en V - TYPE PROLAP 

 

 

Gestion de la page en cours